Cuba, CITMA, Science, Développement durable, Projets

Promouvoir un programme scientifique pour le développement durable à Cuba


La Havane, 24 mars.- Plus de 40 projets ont été présentés à Cuba au programme sectoriel intitulé Gestion de la science, de la technologie et de l'innovation (CTI) pour le développement durable, en charge de l'Agence des sciences sociales et humaines du pays.

Les propositions proviennent d'universités et de centres de recherche, même si elles n'ont pas toutes un impact élevé, et en général il existe 32 projets nationaux et internationaux, mais le plus important est le programme STI pour le développement durable.

Le docteur en sciences Yury Triana Velázquez, président de l'Agence des sciences sociales et humaines, a expliqué que l'un de ses objectifs essentiels est de promouvoir le développement de la recherche sociale, économique et humaniste, et l'innovation sociale sur des questions prioritaires pour la société.

Le chercheur, dont le groupe est identifié par l'acronyme AXIS, a ajouté qu'un premier examen de son contenu a été effectué en février dernier par les membres des groupes d'experts chargés d'étudier la nouvelle initiative, chacun d'entre eux offrant des détails sur leurs évaluations respectives cette même mois.

AXIS a vu le jour en 2020 par décision du ministère de la science, de la technologie et de l'environnement (CITMA) et un accord du Conseil des ministres a fixé ses fonctions et sa structure, rattaché à cet organisme, et constitue sa troisième agence, précédée uniquement par l'environnement et celle de Énergie nucléaire et technologies avancées.

Il regroupe les instituts cubains de philosophie, de littérature et de linguistique et d'anthropologie ; et les centres de recherche psychologique et sociologique, de développement local et communautaire, de recherche économique mondiale et de linguistique appliquée, à Santiago de Cuba, le seul situé en dehors de La Havane.

Yury Triana Velázquez a signalé que, bien qu'il s'agisse de la plus jeune agence du CITMA, les experts participent à des études et des politiques, notamment sur la prévention et la lutte contre la corruption à Cuba et sur les enfants et les jeunes.

Également dans les stratégies d'enseignement du marxisme, la souveraineté alimentaire et nutritionnelle, la réévaluation de la ruralité à Cuba, le programme de promotion de la femme, le programme national de lutte contre le racisme et les résumés sur l'économie mondiale et ses implications pour Cuba. (Texte et photo: Granma Digital)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *