Cuba, Santiago de Cuba, hommage, Mariana Grajales

Les habitants de Santiago de Cuba ont rendu hommage à la Mère de la famille Maceo


Santiago de Cuba, 27 novembre - Une couronne, au nom du peuple cubain, a été déposée sur la tombe de Mariana Grajales Cuello, Mère de la Patrie, à l'occasion du 130e anniversaire de sa mort, dans le cimetière patrimonial de Santa Ifigenia.

Selon le journal Granma, la commémoration s'est déroulée en présence d'une représentation du peuple de Santiago dirigée par le membre du Comité Central du Parti et son premier secrétaire dans la province, José Ramón Monteagudo Ruiz, et des autorités politiques et gouvernementales du territoire.

L'occasion était propice pour remettre la carte qui les accrédite en tant que militants de notre Parti à des combattants exemplaires du Ministère de l'Intérieur, qui, avec des enfants, des adolescents et des jeunes, ont rendu hommage à la mambisa pour laquelle José Martí éprouvait la plus grande admiration.

Mariana Grajales Cuello, mère et enseignante des femmes cubaines, une femme qui symbolise la force, l'humilité et la bienséance. Mariana, exemple de stoïcisme et de dévouement à la cause la plus sublime : celle de l'indépendance de notre patrie, dont elle était la fille et la mère, est décédée à Kingston, en Jamaïque, le 27 novembre 1893.

Tout près du monument érigé à la mémoire de Mariana se trouvent le mausolée du héros national, la tombe de Carlos Manuel de Céspedes, père de la patrie, et le monolithe qui abrite les cendres du commandant en chef Fidel Castro Ruz. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *