Cuba, Palestine, solidarité

Cuba célèbre la Journée internationale de solidarité avec la Palestine


 

La Havane, 29 novembre - Cuba réaffirme son soutien à la cause de la Palestine face aux assauts d'Israël, en commémorant aujourd'hui la Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple de cette nation arabe.

Depuis le début de l'agression de l'État hébreu contre la population civile palestinienne, le 7 octobre, les autorités, les institutions, les organisations de la société civile et la population cubaine ont exprimé leur rejet de la violence déchaînée, qui a causé jusqu'à présent la mort de plus de 15 000 Palestiniens, dont 6 000 enfants.

Récemment, le président Miguel Díaz-Canel et d'autres hautes autorités cubaines ont pris la tête d'une marche de solidarité convoquée par l'Union des jeunes communistes cubains, qui a exigé la fin des attaques et une solution globale, juste et durable au conflit, fondée sur la création de deux États.

Selon les manifestants, cela permettrait au peuple palestinien d'exercer son droit à l'autodétermination et d'avoir un État indépendant et souverain dans les frontières d'avant 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

Ils ont également exigé la fin de l'impunité d'Israël, la puissance occupante, dont les États-Unis ont été historiquement complices en faisant obstruction de manière répétée à l'action du Conseil de sécurité de l'ONU, sapant ainsi la paix, la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient.

Des mobilisations similaires ont lieu à Cuba, exprimant la position historique de la nation caribéenne en faveur de la paix et de la justice pour le peuple palestinien face à plus de sept décennies d'occupation violente de ses territoires par l'État sioniste.

La célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 novembre de chaque année a été approuvée en décembre 1977 par l'Assemblée générale des Nations unies.

Le même jour, mais en 1947, l'Assemblée a adopté la résolution sur la création d'un État juif et d'un État arabe, par la résolution 181 (II). (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *