Bolivie, Luis Arce, Banque Fassil, Carlos Colodro

Le président bolivien exige une enquête sur la mort du contrôleur de l’ancienne Banque Fassil


La Paz, 29 mai -  Le président bolivien, Luis Arce, a exigé ce dimanche une enquête rapide sur la mort de Carlos Colodro, contrôleur de l'ancienne Banque Fassil, dont le corps a été retrouvé sans vie dans la nuit de samedi à dimanche.

Il s’agit de définir si Carlos Colodro a été défenestré du 15e étage de l’immeuble Ambassador à Santa Cruz, où se trouvait son bureau, ou dans quelles circonstances il serait tombé.

Carlos Colodro avait pris ses fonctions le 26 avril, avec pour mission d'éclaircir l'enchevêtrement des affaires de ceux qui dirigeaient l'unité bancaire.

Jusqu'à présent, cinq cadres de l'ancienne banque ont été placés en détention provisoire.

Un rapport de l'Unité d'investigation financière (UIF) a révélé que plus de 50 hommes d'affaires de Santa Cruz ont accédé à des "crédits liés" pour plus de quatre milliards de bolivianos (près de 600 millions de dollars).

Cette somme, manipulée au détriment des épargnants, a été détournée au profit du groupe financier Santa Cruz, entre le 5 janvier 2018 et le 31 mai 2021. (Texte: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *