États-Unis, Chili, coup d'État,

Des documents confirment que les États-Unis étaient au courant des projets de coup d'État au Chili


La Havane, 26 août - Des documents déclassifiés vendredi et rendus publics à Santiago du Chili confirment que l'ancien président américain Richard Nixon était au courant des plans du coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili contre le gouvernement de Salvador Allende.

Il s'agit de deux rapports préparés par la Central Intelligence Agency (CIA) et envoyés à la Maison Blanche sur les événements des 8 et 11 septembre 1973.

Le premier document traite de la possibilité d'un coup d'État, dans lequel des membres de la marine sont accusés de conspirer contre le gouvernement de l'Unité populaire.

Le texte note qu'il existe des indications selon lesquelles des officiers de la marine pourraient planifier des actions anti-gouvernementales conjointes avec des opposants civils.

Il ajoute que le mouvement d'extrême droite Patria y Libertad a bloqué des routes et provoqué des affrontements avec la police nationale, ajoutant à la tension causée par les grèves en cours et les mouvements politiques d'opposition.

Le second document du 11 septembre signale que plusieurs unités militaires importantes ont soutenu le cuartelazo.

Selon ces dossiers, Allende considérait que ses partisans n'avaient pas assez d'armes pour affronter l'armée et que la seule solution viable était politique.

Ces documents sont rendus publics à l'occasion du 50e anniversaire du coup d'État mené par Augusto Pinochet contre le gouvernement de l'Unité populaire, qui a débouché sur l'un des épisodes les plus sombres de l'histoire du pays sud-américain.

On estime à plus de 40 000 le nombre de victimes de ce régime, y compris les personnes assassinées, disparues et torturées, sans compter les plus de 200 000 exilés. (Texte: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *