Équateur, Daniel Noboa, Guillermo Lasso

Équateur: Lasso et Noboa coordonnent la passation des pouvoirs


La Havane, 18 octobre -  Le président élu de l'Équateur, Daniel Noboa, et le président actuel, Guillermo Lasso, ont tenu une réunion mardi pour coordonner la passation des pouvoirs.

Daniel Noboa a été reçu au Palais Carondelet avec un tapis rouge et des honneurs militaires. Il a d'abord tenu une réunion protocolaire seul avec le chef de l'exécutif sortant, puis avec les équipes des deux partis chargées du processus de passation des pouvoirs.

Devant des dizaines de représentants des médias, le président Lasso a assuré qu'il remettrait toutes les informations nécessaires à la nouvelle administration pour qu'elle puisse prendre le contrôle de tous les domaines dans les plus brefs délais.

Pour sa part, le prochain locataire de Carondelet a déclaré que le projet avec lequel il a remporté les élections est "jeune, innovant et axé sur les laissés-pour-compte".

Cependant, malgré le discours des nouveaux airs, le président élu était accompagné d'Alberto Dahik, un ancien vice-gouverneur mis en cause pour des faits de corruption et pour avoir favorisé des privatisations.

La présence de Dahik a été immédiatement remise en question sur les réseaux sociaux, où l'analyste Pedro Donoso a fait remarquer que l'identité d'un gouvernement se construit dès le premier jour et doit être cohérente avec la campagne.

Si l'identité avec laquelle il a gagné est d'être "le nouveau", la plus grande erreur est de se trahir avec des signes qui pourraient le placer comme l'ancien, ou plus de la même chose, a-t-il dit.

Pour sa part, l’analyste politique Omar Maluk a déclaré : "L'hypothèse selon laquelle Daniel était néolibéral a été confirmée".

Par ailleurs, Daniel Noboa était accompagné d'autres personnalités, principalement issues du monde des affaires, susceptibles de faire partie de son cabinet, parmi lesquelles Gabriela Sommerfeld, future ministre des Affaires étrangères, et Ivan Carmigniani, directeur de campagne et futur secrétaire d'État à la communication.

Daniel Noboa et Veronica Abad, sa vice-présidente devraient prendre leurs fonctions en décembre. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *