Camagüey, Michel Mirabal, artiste plasticien, dons

Le geste sensible de solidarité avec les institutions de Camagüey montre que Cuba n'est pas seule (+ Photos)


Camagüey, 27 octobre - Michel Mirabal, artiste plasticien, aime Camagüey et ne se cache pas pour le dire. C'est précisément la cause qui le motive depuis des mois à se coordonner avec des amis et des clients du continent européen pour apporter des dons à cette province.

C'est la troisième fois qu'il fait irruption dans les hôpitaux de Camagüey avec des seringues, des gants, toute sorte de matériel consommable, des médicaments, des vêtements et des jouets.

Camagüey, a-t-il dit, m'a accueilli, mais c'est aussi une grande ville où des personnes de différentes provinces sont servies, de sorte que notre aide touche davantage de personnes qui en ont besoin.

Ce conteneur a été installé en Espagne, mais il y en avait tellement que près de la moitié d'un autre a été laissée sur place, nous prévoyons donc de continuer à chercher les besoins du territoire afin de revenir en février prochain, a-t-il souligné.

Nous savons que nous avons de nombreux problèmes économiques et de nombreux besoins. C'est pourquoi je pense que nous devrions tous nous soutenir mutuellement et, si nous le pouvons, nous devrions apporter notre contribution et sauver des vies", a-t-il ajouté.

Selon Iria Alba, directrice du projet, depuis 2015, il s'agit d'une tâche constante pour eux, de chercher des collaborateurs et de livrer des dons de toutes sortes à ceux qui en ont le plus besoin. C'est pourquoi ils invitent ceux qui le souhaitent à envoyer des dons sur l'île, car ceux-ci parviennent à ceux qui en ont besoin.

Des institutions médicales telles que l'hôpital pédiatrique Eduardo Agramonte Piña, l'hôpital provincial Manuel Ascunce, l'hôpital gynéco-obstétrique Ana Betancourt, le foyer pour personnes âgées et les foyers pour enfants sans famille ont reçu une partie de ces fournitures qui, comme l'a expliqué Idelvis Escobar Paz, fonctionnaire du département provincial de la santé chargé des relations internationales, des dons et des projets, seront également envoyées aux municipalités.

Depuis le début de l'année, a-t-elle ajouté, c'est le don le plus important que nous ayons reçu. Il s'élève à environ 52 000 euros et comprend des chaussures, des vêtements, des couches jetables, des lits, des fauteuils roulants, des déambulateurs, ainsi que de nombreuses fournitures qui permettent de répondre à la plupart des situations d'urgence que nous rencontrons. (Texte et photos: Gretel Díaz Montalvo/Trabajadores)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *