Cuba, Fihav 2023, Miguel Diaz-Canel

Diaz-Canel assiste à l'inauguration de la 39e Foire commerciale internationale de La Havane


La Havane, 7 novembre - En dépit du moment difficile que traverse notre économie, la tenue de la Foire internationale de La Havane (Fihav-2023) montre que Cuba reste ouverte au monde et à la possibilité de promouvoir de nouveaux investissements qui favorisent la diversification et l'expansion des marchés d'exportation, l'accès aux technologies de pointe, l'acquisition de méthodes de gestion, la substitution effective d’importations et l'accès au financement étranger.

C'est ce qu'a déclaré le vice-Premier ministre et ministre du Commerce extérieur et des investissements, Ricardo Cabrisas, lors de l'inauguration de la 39e édition de la plus grande bourse commerciale de Cuba et des Caraïbes, en présence du Premier secrétaire du Parti et président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez.

Joel Queipo Ruiz, responsable du Département économique et productif ; Yudi Rodriguez Hernandez, responsable du Département d’attention aux services, tous deux membres du Comité central du Parti ; le vice-Premier ministre et responsable de l'Économie et de la Planification, Alejandro Gil Fernandez ; le gouverneur de La Havane, Yanet Hernandez Pérez ; le Premier secrétaire du Parti dans la capitale, Luis Antonio Torres Iribar, ainsi que plusieurs ministres étaient présents lors de l’inauguration.

Cabrisas Ruiz a rappelé que cette Foire réunit des représentants de plus de 60 pays de toutes les régions et 1 800 entreprises, réparties sur plus de 17 000 mètres carrés, ce qui donne une idée de l'ampleur de la Fihav-2023.

Parmi les principaux partenaires commerciaux figurent le Venezuela, la Russie, la Chine, le Mexique et l'Espagne, ce dernier pays étant une fois de plus celui qui participe le plus à la Foire, ainsi que des entreprises de pays frères de notre région, ce qui réaffirme la priorité accordée à l'intégration économique de l'Amérique latine et des Caraïbes.

Il a ajouté que des représentants des États-Unis sont également présents, « ce qui démontre la position cohérente d'une partie importante de la communauté de ce pays en faveur du commerce avec Cuba ».

Cabrisas Ruiz a souligné que Cuba vise à assouplir certaines réglementations complémentaires du cadre juridique et à éliminer des obstacles internes, tout en faisant en sorte de minimiser l'impact négatif du blocus économique, commercial et financier imposé par le gouvernement des États-Unis d'Amérique.(Texte et photo: Granma)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *