Cuba, Venezuela, Nicolas Maduro, États-Unis

Maduro considère que la permanence de Cuba sur la liste des États-Unis est sans précédent


 

Caracas, 5 décembre - Le président vénézuélien Nicolas Maduro a qualifié de sans précédent la décision du gouvernement américain de maintenir Cuba sur la liste arbitraire des pays soutenant le terrorisme.

"Depuis le Venezuela, nous élevons notre voix pour défendre l'honneur et le moral du peuple cubain, du gouvernement cubain et de la Révolution cubaine", a déclaré le chef de l'État vénézuélien lors de son émission radiophonique Con Maduro +.

Il s'est demandé pourquoi, au XXIe siècle, Washington maintient qu'"une nation exemplaire en termes de respect du droit international comme Cuba" doit parrainer le terrorisme, où, qui parraine le terrorisme, a-t-il demandé.

Le président a commenté la politique de deux poids deux mesures de la Maison Blanche et a fait référence au bilan des États-Unis en matière de participation directe à des actions contre la stabilité de nations souveraines.

Il a demandé qui a parrainé le bombardement de Gaza contre les enfants palestiniens, Cuba ou les États-Unis, qui a parrainé le bombardement du peuple irakien et la destruction de l'Irak, Cuba ou les États-Unis?

Qui a parrainé l'occupation militaire, les bombardements et les massacres en Afghanistan pendant 20 ans, Cuba ou les États-Unis ? Qui a parrainé les bombardements et les massacres contre le peuple libyen, Cuba ou les États-Unis?

Enfin, le président a demandé qui, de Cuba ou des États-Unis, a commandité l'assassinat de millions de Vietnamiens dans les années 1960 et 1970.

M. Maduro a affirmé que la haine des élites de Washington à l'égard du peuple cubain était due à son "courage inébranlable, à son patriotisme et à sa capacité de résistance". (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *