Venezuela, EMTRASUR, conspiration

Le Venezuela répondra avec force au vol de l'avion d'EMTRASUR


 

 

 

La Havane, 13 février - Le Venezuela a assuré qu'il donnerait une réponse forte, directe et proportionnée au vol de l'avion d’EMTRASUR, une compagnie vénézuélienne d’avions cargos  suite à une conspiration entre l'Argentine et les États-Unis.

Dans un communiqué, le Venezuela dénonce la violation des règles régissant l'aéronautique civile ainsi que les droits commerciaux, civils et politiques d'EMTRASUR, ce qui met "en péril la sécurité aéronautique dans la région", ajoute le communiqué.

Le gouvernement bolivarien a qualifié cette action d'"opération de piraterie honteuse", qui s'inscrit dans la liste des agressions criminelles commises par les États-Unis contre le Venezuela depuis plus d'une décennie.

Il a dénoncé le fait que ces agressions comprennent la saisie d'actifs, tels que la Citgo Petroleum Corporation, et l'application de plus de 930 sanctions illégales, en complicité avec l'opposition d'extrême droite qui agit en tant qu'agents directs de l'empire nord-américain contre la nation sud-américaine.

Le texte dénonce devant l'Organisation de l'aviation civile internationale la violation par Buenos Aires et Washington des règles internationales auxquelles les États sont tenus en matière de navigation aérienne.

Parmi les infractions commises, il a mentionné la dissimulation d'informations au moment de l'identification du vol, la désactivation du transpondeur sur plusieurs étapes de la route et d'autres qui doivent faire l'objet d'une "enquête indépendante".

Le texte affirme qu'aucun empire, ni ses satellites laquais, ne pourront faire fléchir la volonté du peuple vénézuélien, qui "a décidé d'emprunter la voie de la véritable indépendance" et construit son chemin vers la prospérité politique, économique et sociale, comme il l'a démontré au monde entier au cours des dernières années. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *