Cuba, Palestine, Expo

Exposition « La Palestine vit »



La Havane, 16 mai - L'exposition « La Palestine vit » a été inaugurée ce mercredi au Centre international de presse de La Havane pour rendre hommage aux femmes, aux enfants et au peuple en général, victimes du génocide israélien.

76 ans après la Nakba, la catastrophe qui a donné naissance à l'occupation israélienne en raison du déplacement forcé qu'elle a imposé à des milliers de Palestiniens, plusieurs institutions cubaines ont uni leurs forces pour dénoncer, à travers des audiovisuels et des photos, la réalité effrayante que l'on vit aussi aujourd'hui dans la bande de Gaza. .

Parmi les présents, le ministre cubain de la Culture, Alpidio Alonso, le vice-ministre des Affaires étrangères, Gerardo Peñalver et l'ambassadeur palestinien à Cuba, Akram Samhan, entre autres personnalités victimes de cet événement qui les a contraints à émigrer.

L'exposition confirme l'amour, le respect et la solidarité avec un peuple en faveur duquel de plus en plus de voix s'élèvent et la demande de mettre fin au génocide auquel il est soumis.

C'est ce qu'a exprimé à la presse Graciela Ramírez, coordinatrice du Comité international pour la paix, la justice et la dignité des peuples, qui a exigé le droit à la vie des enfants et des femmes qui sont aujourd'hui parmi les plus touchés par la barbarie sioniste.

Il a plaidé pour un État palestinien souverain et indépendant.

Pour sa part, l'ambassadeur palestinien à Cuba a déclaré sur cette radio que parmi les morts, les blessés et les disparus, il y a plus de 120 mille personnes, depuis le 7 octobre jusqu'à aujourd'hui, ce qui est une catastrophe, a-t-il déclaré.

Vendredi dernier, l'Assemblée générale des Nations Unies a accordé davantage de droits à la Palestine pour sa participation aux affaires des Nations Unies, sans pour autant qu'elle puisse désormais acquérir le statut d'État membre.

L'octroi de ces droits a été adopté dans une résolution approuvée par 143 voix pour, 25 abstentions et neuf contre.

Suite à cette décision, l'ambassadeur palestinien auprès de l'ONU, Ryan Mansour, a déclaré qu'il s'agissait d'un « vote en faveur de l'existence de la Palestine. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *