Camagüey, San Juan Camagüeyano, culture, traditions,

Pleurs et joie lors de l'enterrement de San Pedro à Camagüey


Camagüey, 30 juin - À Camagüey, une foule de personnes a bravé le soleil intense et les prévisions de pluie chaque 29 juin pour faire ses adieux aux célébrations du San Juan, une expression socioculturelle profondément enracinée dans cette région cubaine, avec l'enterrement traditionnel de San Pedro.

Des pleurs et des rires, des lamentations devant la poupée qui simule le cadavre et la joie d'avoir vécu, une fois de plus, six jours où la tradition a prévalu sur les réalités objectives, entérinant ainsi qu'elles perdurent dans le temps, en dépit des circonstances. Le défi consiste à les maintenir.

Il a fallu plus de deux heures au cortège funèbre pour se rendre à la Plaza de los Trabajadores, le long de la rue Cisneros, jusqu'à l'Avenida de la Libertad et la Plaza du même nom, sans que la joie de la foule à chaque pas et la douleur de dire adieu à un événement qui témoigne de la vie de la culture populaire ici n'en soient diminuées pour autant.

La dernière seconde de ce jeudi a marqué la fin du San Juan, alors que les présentations artistiques, la musique enregistrée et le reste des propositions ont été appréciés dans les espaces aménagés dans les quatre quartiers jusqu'à ce moment.

Lire aussi: San Juan Camagüeyano dans les quartiers (+ Photos)https://www.cadenagramonte.cu/noticia/fr/8888/san-juan-camagueyano-dans-les-quartiers-photos

Depuis le 24, avec la lecture du bando, ces célébrations ont eu lieu à Camagüey, incluant les défilés de variétés, congas, troupes et chars, dont les résultats seront annoncés par le jury dans les prochaines heures.(Juan Mendoza Medina/ Radio Cadena Agramonte) (Photo: Humberto Cid González/ Radio Cadena Agramonte)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *