Cuba, AGNU, Bruno Rodríguez Parrilla, Dennis Francis

Le ministre cubain des Affaires étrangères s'entretient avec le président de l'AGNU


La Havane, 1er novembre - Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez Parrilla, a eu mardi une rencontre cordiale avec le président de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), Dennis Francis.

Le dialogue a eu lieu avant le débat et le vote sur le projet de résolution que Cuba présente chaque année contre le blocus économique, commercial et financier criminel auquel le gouvernement des États-Unis la soumet.

Par le biais de son compte sur le réseau social X, le ministre des Affaires étrangères de la plus grande des Antilles a rapporté qu'à cette occasion, nous avons discuté de questions à l'ordre du jour international.

En outre, le chef de la diplomatie cubaine a souligné la résistance créative du peuple de l'île face aux affectations et aux souffrances causées par le blocus.

"J'ai eu une réunion cordiale et productive avec Dennis Francis, président de l'Assemblée générale de l'ONU @UN_PGA, avant le débat et le vote à #UNGA78 sur le projet de résolution #BetterWithoutBlockade. Nous avons discuté des questions à l'ordre du jour international. J'ai souligné la résistance créative du peuple cubain face aux affectations et aux souffrances causées par le blocus".

J'ai eu une réunion cordiale et productive avec Dennis Francis, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies @UN_PGA, avant le débat et le vote à #UNGA78 sur le projet de résolution #BetterWithoutBlockade.

Nous avons discuté des questions à l'ordre du jour international. J'ai souligné la résistance créative du peuple cubain

Sur le même réseau social, Dennis Francis a déclaré qu'au cours du dialogue, il avait remercié le représentant cubain pour son soutien continu au multilatéralisme.

Rodríguez Parrilla est arrivé à New York pour participer à l'examen, pour la trente et unième fois, du projet de résolution intitulé "Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d'Amérique à Cuba", qui aura lieu les 1er et 2 novembre à l'Assemblée générale des Nations unies.

Le ministre des Affaires étrangères interviendra le jeudi 2 novembre dans cette enceinte où, au cours des trois dernières décennies, la communauté internationale a ratifié son rejet de cette politique injuste et illégale, en vigueur depuis plus de 60 ans et renforcée, à des niveaux sans précédent, dans le cadre de l'UNSCID-19.

En 2022, la résolution présentée par Cuba a été approuvée par 185 voix pour et 2 contre (États-Unis et Israël). (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *