Cuba, Fihav, commerce, investissements, Miguel Diaz-Canel, Ricardo Cabrisas

Cuba reste ouverte au monde, au commerce et aux investissements


La Havane, 10 novembre - En dépit du moment difficile que traverse notre économie, la tenue de la Foire internationale de La Havane (Fihav-2023) montre que Cuba reste ouverte au monde et à la possibilité de promouvoir de nouveaux investissements qui favorisent la diversification et l'expansion des marchés d'exportation, l'accès aux technologies de pointe, l'acquisition de méthodes de gestion, la substitution effective d’importations et l'accès au financement étranger.

C'est ce qu'a déclaré le vice-Premier ministre et ministre du Commerce extérieur et des investissements, Ricardo Cabrisas, lors de l'inauguration de la 39e édition de la plus grande bourse commerciale de Cuba et des Caraïbes.

Les principaux partenaires commerciaux de l'Île, dont le Venezuela, la Russie, la Chine, le Mexique et l'Espagne, cette dernière étant le pays enregistrant une fois de plus la plus forte présence à la Foire, ainsi que des entreprises de pays frères de notre région, sont présents au Parc des expositions Expocuba, ce qui réaffirme la priorité accordée par les autorités cubaines à l'intégration économique de l'Amérique latine et des Caraïbes, a ajouté le président de la Commission, a-t-il précisé.

Et d’ajouter que des représentants des États-Unis participent à la rencontre. « Ce qui témoigne de la position invariable d'une partie importante de la communauté de ce pays en faveur du commerce avec Cuba »

Cabrisas Ruiz a souligné que Cuba entend assouplir certaines réglementations complémentaires du cadre juridique et à éliminer des obstacles internes, afin de minimiser l'impact négatif du blocus économique, commercial et financier imposé par le gouvernement des États-Unis d'Amérique.

En prélude à la cérémonie d'inauguration de cette foire, le Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a rencontré plusieurs personnalités afin de renforcer les liens de coopération mutuelle, dont Camilo Gonsalves, ministre des Finances, de la Planification économique et des Technologies de l'information de Saint-Vincent-et-les-Grenadines ; Alejandro Ancinas Najera, sous-secrétaire au Commerce extérieur du Secrétariat mexicain à l'Économie ; Ludovina Bernardo, vice-ministre du commerce du Mozambique, et Gianmaria Bellati, présidente de GIB Holding Company SRL, selon le site web de la présidence.

UN PARI POUR LE DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE

Afin de consolider et d'élargir les relations commerciales avec les entités cubaines qui garantissent la production de médicaments à Cuba, la recherche scientifique dans le domaine de la santé et la production de vaccins, l'entreprise italienne FTC (Global Industrial Solution) est présente à la foire avec diverses lignes d'équipements de haute technologie.

Marcos Tirado Martorell, ingénieur commercial de l'entreprise italienne FTC SR, a expliqué à Granma que dans ce cadre commercial avec Cuba, cette société est liée depuis de nombreuses années au Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB), par la fourniture d'équipements pour ses systèmes critiques.

Le spécialiste a indiqué qu'en plus des équipements à air comprimé acquis par le CIGB et de l'assistance technique reçue, ils travaillent actuellement sur d'autres lignes destinées au traitement de l'eau, ainsi que sur des projets axés sur les systèmes d'ingénierie.

En ce qui concerne l'impact de ces relations commerciales entre les deux entreprises, il a signalé que les équipements d'ingénierie que FTC vend au CIGB sont destinés à soutenir à la fois la production de médicaments et le secteur de la recherche de la prestigieuse institution cubaine.

Il a précisé que dans le cadre des relations commerciales existantes, ils ont travaillé non seulement dans l'usine du CIGB, mais aussi dans le montage d'une ligne d'équipement dans les installations de l'industrie biotechnologique de la Zone spéciale de développement de Mariel.

Pour ce qui est des attentes en matière de négociations, sur la base des propositions exposées à Fihav-2023, il a souligné que l'objectif est de maintenir et de consolider les lignes d'équipement actuelles et de promouvoir de nouveaux investissements visant à contribuer au développement technologique de l'État et du secteur des entreprises à Cuba.

Tirado Martorell a ajouté que l'entreprise italienne poursuit également des stratégies commerciales pour la fourniture d'équipements de haute technologie à d'autres entités cubaines, telles que l'Institut Finlay des vaccins, l'entreprise Laboratoires Aica, ainsi qu'à des clients de l'industrie alimentaire et d'autres branches de l'économie nationale.

UN ESPACE POUR L'APPROFONDISSEMENT DES RELATIONS COMMERCIALES AVEC LA RUSSIE

La participation de la Fédération de Russie à la Foire ratifie la volonté des deux gouvernements d'élever les relations économiques au même niveau que les relations politiques, a déclaré Ana Teresita Gonzalez Fraga, Première vice-ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, en présence du président cubain.

Lors de la célébration de la fête nationale russe, dans le pavillon regroupant les entreprises russes exposant à Fihav-2023, Gonzalez Fraga a souligné que ces alliances visaient à approfondir les relations économiques, commerciales, financières et de coopération bilatérales, et à ouvrir des possibilités d'investissement russe à Cuba dans des secteurs clés tels que le tourisme, l'exploitation minière et l'agro-industrie.

En outre, il a souligné l'objectif d'avancer dans le consensus atteint entre les présidents des deux pays en novembre 2022, ainsi que de parvenir à une participation de plus en plus active et efficace de la Russie dans le Plan national de développement économique et social à l'horizon 2030.

Viktor Koronelli, ambassadeur de la Fédération de Russie à Cuba, a affirmé que les engagements pris lors de la 20e réunion de la Commission intergouvernementale pour la coopération économique et commerciale bilatérale témoignent de l'intérêt croissant des hommes d'affaires russes pour le marché cubain.

Il a également reconnu comme un progrès l'inauguration de l'aciérie électrique de l'Entreprise sidérurgique Antillana de Acero, la plus grande usine de ce type sur l'île, dont la modernisation a été rendue possible grâce à un prêt gouvernemental de la Fédération de Russie, ainsi que la reprise des communications aériennes régulières entre nos pays depuis le 1er juillet de cette année, ce qui a permis d'augmenter le flux de touristes russes dans les stations balnéaires cubaines.

LE DÉFI DES TRANSITAIRES CUBAINS ET ÉTRANGERS DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉGION

Le panel « Transitaires cubains et étrangers » s’est déroulé dans le cadre des actions menées par Fihav-2023, un espace dont l'objectif principal a été de créer un tournant permettant de réfléchir sur le sujet, afin d'adopter des actions favorisant l'augmentation de la connectivité avec les ports et les aéroports cubains, en utilisant les installations créées dans le pays.

Cuba, a précisé Vivian Herrera Cid, directrice générale du Commerce extérieur du Mincex, soumise au blocus du gouvernement des États-Unis, a besoin d'étendre ses connexions avec nos voisins des Caraïbes et avec le reste du monde.

Elle a souligné l'importance d'une série d'événements qui auront lieu cette semaine sur le sujet, notamment l'ouverture de services par le biais de contrats de correspondance et un colloque avec des compagnies maritimes étrangères, des transitaires cubains, des terminaux de conteneurs et d'autres entités liées à l'activité.

La participation des compagnies maritimes étrangères à notre trafic a été saluée lors de la réunion à laquelle a assisté Eduardo Rodríguez Dávila, ministre des Transports, car, malgré les pressions qu'elles subissent, elles sont présentes et contribuent dans toute la mesure du possible à la stabilité de nos transports.

LA ZONE SPÉCIALE DE DÉVELOPPEMENT DE MARIEL, DIX ANS DE RÊVES ET DE RÉALITÉS

La Zone spéciale de développement de Mariel (ZSDM), un projet visionnaire d'une importance vitale pour le développement économique et social de notre pays, présente cette année à Fihav-2023 les résultats de dix années de travail de ses utilisateurs, développeurs d'infrastructures, fournisseurs de services et collaborateurs, a déclaré sa directrice générale, Ana Teresa Igarza Martinez.

Elle a rappelé qu'à ce jour, 64 entreprises ont été créées, pour un montant d'investissement engagé de 3,3 milliards de dollars, dont plus de la moitié a déjà été investie.

Selon Igarza Martinez, sur les 64 entreprises, « 45 sont déjà en activité et contribuent à notre Produit intérieur brut, tandis que d'autres réinvestissent pour accroître leurs investissements ». Tout cela témoigne de la confiance dans la politique d'investissements étrangers du gouvernement cubain, a-t-il ajouté.

Elle a souligné que le Projet de la ZSDM a généré plus de 16 000 emplois et pratique une politique de socialisation inclusive, ce qui a un impact sur la création d'un nouveau centre urbain et l'amélioration des conditions et du niveau de vie de la population avoisinante. (Cubaminrex-Granma)(Photo: Granma)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *