Cuba, Chili, emigration

L'Association Culturelle des Cubains au Chili participera à la rencontre Nation et Emigration


Santiago du Chili, 16 novembre - Les membres de l'Association Culturelle des Cubains Résidant au Chili participeront à la IVe Conférence sur la Nation et l'Emigration, qui se tiendra à La Havane ce week-end.

Juan Márquez, vice-président de cette organisation qui porte le nom de Raíces Cubanas, dans des déclarations à Prensa Latina, a souligné l'importance de ce type de réunion pour échanger des opinions et renforcer les liens avec les compatriotes vivant sur l'île ou dans d'autres parties du monde.

Je pense que ce sera très bénéfique, parce qu'à l'étranger, on essaie toujours de se tenir informé, mais à cause de toutes les campagnes, il est parfois très difficile d'être certain de tout ce qui arrive", a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les questions qui seront abordées lors de la conférence, il a indiqué qu'elles allaient de pair avec les thèmes de la réunion elle-même, tels que la possibilité d'investir dans le pays, la migration, les procédures légales et d'autres questions liées à la culture et aux traditions.

Márquez a estimé qu'il était très important de renforcer les liens et a rappelé les campagnes menées au Chili pour soutenir son pays, en particulier pendant la pandémie, avec l'envoi de seringues, de médicaments et de fournitures, ainsi que l'aide apportée à Matanzas après l'incendie de la base de supertankers.

Il a rappelé que Raíces Cubanas a vu le jour dans le but d'organiser les résidents, de maintenir l'unité et de défendre la culture, et qu'à cette fin, il a participé à de nombreuses campagnes de solidarité, manifestations et caravanes contre le blocus des États-Unis.

Il s'agit d'une politique qui viole clairement le droit international et qui vise essentiellement à générer toutes sortes de pénuries pour la population à des fins fondamentalement politiques, a-t-il dénoncé.

Le vice-président de l'association regrette que le siège économique, commercial et financier soit maintenu, malgré le fait que, année après année, une écrasante majorité de pays à l'ONU condamne cette politique injuste.

Quelque 400 personnes participeront à la conférence des 18 et 19 de ce mois, qui renforcera les liens de Cuba avec ses résidents à l'étranger afin de défendre la souveraineté et d'accroître leur participation aux processus de développement culturel et socio-économique de l'île. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *