Honduras, personnel diplomatique, Équateur, Convention de Vienne

Le Honduras retire son personnel diplomatique de l’Équateur


La Havane, 18 avril - Le gouvernement du Honduras a fait savoir au président mexicain, Andrés Manuel Lopez Obrador, qu’il va retirer son personnel diplomatique de l’Équateur.

Au cours de sa conférence de presse habituelle, le président mexicain a remercié son homologue du Honduras, Xiomara Castro, de ce geste de solidarité.

Le Honduras rejoint le Venezuela et le Mexique qui ont retiré leurs fonctionnaires diplomatiques après l’irruption de force dans le siège de l’ambassade mexicaine à Quito pour enlever l’ex-vice-président Jorge Glas à qui le Mexique avait octroyé l’asile diplomatique.

Au cours du Sommet extraordinaire de la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et Caribéens, convoqué par la présidente hondurienne, les pays membres de ce bloc ont condamné mardi la violation de la souveraineté du Mexique, de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et des normes de l’asile politique.

Ils ont exigé des sanctions à l’encontre de l’Équateur et un sauf-conduit pour que Jorge Glas puisse se rendre au Mexique. (Texte et photo: RHC)


Dans cette catégorie

Comentarios


Tu dirección de correo no será publicada *